Instruments de travail

Le guide de l’étude de presse rédigé par Jacques Kayser, les deux volumes de l’Histoire du mouvement anarchiste de Jean Maitron, la thèse de René Bianco, le Dictionnaire Maitron et l’Encyclopédie anarchiste dirigée par Sébastien Faure entrent dans la catégorie des instruments de travail. A ce titre, nous retenons également d’autres ouvrages : méthodologies, bibliographies, dictionnaires et anthologies. Enfin, les généralités sur la période étudiée recensent des études d’ensemble qui nous permettent de placer l’histoire du Libertaire dans un contexte plus large.

Méthodologie, histoire générale de la presse et guides des centres

Albert Pierre, « Remarques sur l’histoire de la presse sous la IIIème République », Le Mouvement Social, n°53, octobre-décembre 1965, p. 23-37.
— « Remarques sur les recherches en histoire de la presse », Bulletin d’histoire moderne et contemporaine, n°9, 1975, p. 39-72.

Aron Raymond, Introduction à la philosophie de l’histoire : essai sur les limites de l’objectivité historique, Paris, Gallimard, 1938.

Bellanger Claude, Godechot Jacques, Guiral Pierre et Terrou Fernand (dir.), Histoire générale de la presse française, Paris, P.U.F., tome 3 : de 1871 à 1940, 1972, 688 p. et tome 4 : de 1940 à 1958.

Nous disposons avec ces deux volumes d’un exposé très complet sur le sujet, notamment en ce qui concerne la législation sur la presse et l’évolution des techniques.

Charle Christophe, Le Siècle de la presse (1830-1939), Paris, éd. du Seuil, 2004, coll. « L’Univers historique », 399 p.

Dreyfus Michel, Guide des Centres de Documentation en Histoire ouvrière et sociale, Paris, éd. Ouvrières, 1983, 238 p.

Favier Jean (dir.), Les Archives nationales. Etat général des fonds, Paris, Archives nationales, 1978, tome II : 1789-1940, 656 p.

Fueg Jean-François, « Des sources de l’Histoire du Mouvement anarchiste » in Cent ans de l’office international de bibliographie, éd. du Mundaneum, Mons, Belgique, 1995, p. 337-368.

Kayser Jacques, Le Quotidien français, 2ème éd., Paris, Cahiers de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, Armand Colin, 1963, 172 p.
— « L’étude du contenu d’un journal. Analyse et mise en valeur », Etudes de Presse, vol. XI, nº20-21, 1959, p. 6-20.

Véritable guide pratique de l’étude de presse, Le Quotidien français propose aux chercheurs de répondre à une série de questions concernant les titres étudiées. La méthode de comptage par échantillonnages et classifications permet d’avoir une vision d’ensemble du contenu du journal.

Ozouf Jacques, « Etudes de presse et analyse du contenu », Le Mouvement Social, n°53, octobre-décembre 1965, p. 39-49.

Veyne Paul, Comment on écrit l’histoire, Paris, éd. du Seuil, coll. « Points-Histoire », 1979, réédition augmentée de « Foucault révolutionne l’histoire », Paris, Seuil, 1989, coll. « L’Univers historique », 385 p.

Bibliographies de la presse et de l’édition libertaire de langue française

Pour la presse, les livres et les brochures parus entre 1880 et 1972, on trouvera une bibliographie détaillée mais non exhaustive dans le second volume de l’Histoire du mouvement anarchiste en France de Jean Maitron. De 1965 à 1978, ce dernier publiait des « bulletins anarchistes » dans Le Mouvement Social dans lesquels il recensait les nouveaux titres sur le sujet. Les travaux de René Bianco complètent largement ces premiers inventaires pour la presse et l’édition de langue française à partir de 1880. Pour les publications les plus récentes, nous avons consulté les dernières livraisons du Bulletin du C.I.R.A. de Marseille qui offre à ses lecteurs une bibliographie anarchiste annuelle depuis 1990.

Bianco René, « Où en est l’histoire de l’anarchisme » et « Bulletin anarchiste (1978-1988) », Le Mouvement social, n°144, octobre-novembre 1988, p. 45-54 et 67-82, réédité avec une mise à jour pour les années 1988-1993, Bulletin du C.I.R.A., n°34, Marseille, 1er semestre 1993.
— Un siècle de presse anarchiste d’expression française, 1880-1983, Thèse pour le doctorat d’Etat, Université de Provence, Aix-en-Provence, 1988, 7 vol., 3493 p. (dont un répertoire alphabétique des publications en 3 vol., 2216 p.).
— « La presse anarchiste de langue française publiée hors de France », Bulletin du C.I.R.A., n°28, Marseille, 1er semestre 1988, 42 p.
— « Un siècle de presse anarchiste en France : 1880-1993 (en langue française exclusivement) », Bulletin du CIRA, n°31-32, Marseille, 1er semestre 1991. Listes alphabétique et chronologique.
— « Un siècle d’édition anarchiste », Bulletin du C.I.R.A., n°35, Marseille, 2e semestre 1994.
— « Regards sur l’édition libertaire en France » in La Culture libertaire. Actes du colloque international de Grenoble, mars 1996, op. cit., p. 329-345.

La thèse de René Bianco est l’ouvrage de référence sur la presse libertaire et constitue une contribution indispensable à l’histoire du mouvement anarchiste. Le répertoire des périodiques recense un peu moins de 2 000 titres et donne des indications très précieuses pour chacun d’entre eux. D’autre part, le travail de synthèse effectué nous livre des éléments de comparaison utiles pour notre étude. Le Libertaire y est très souvent cité. Des cartes montrant la répartition géographique des abonnés, des bilans financiers et des indications de tirage sont présentés. Le tout est accompagné de nombreuses illustrations, d’un guide des centres d’archives, d’index (377 p.) et de listes géographiques et chronologiques (366 p.).

Catalogue de l’.A.C.R.P.P. Association pour la Conservation et la Reproduction Photographique de la Presse, Paris.

Ce catalogue permet de connaître les titres des périodiques reproduits sur microfilms. Le Libertaire y figure sous la côte D 92.

Droguet Alain, Le Mouvement anarchiste-communiste français de 1929 à 1939 vu à travers ses congrès. Bibliographie de la presse anarchiste française de 1929 à 1939, Maîtrise, Paris I, 1972, 148 p.
— et Maitron Jean, « La presse anarchiste française », Le Mouvement social, n°83, avril-juin 1973, p. 9-22.

Equy Philippe, « Bibliographie annuelle », Bulletin du C.I.R.A. [Marseille], n°31-32, 1er semestre 1991, n°33, 2ème semestre 1992, n°34, 1er semestre 1993, n°35, 2e semestre 1994, L’Anarcho, n°7, mars-avril 1997, n°8, mai-juin 1997, n°12, janvier-mars 1998, et n°15, 1999.

Les bibliographies établies par Philippe Equy jusqu’à ce jour peuvent désormais être consultées sur le site du C.I.R.A.

Gorski Michèle, Éléments pour une étude du mouvement anarchiste français, 1920-1924. Panorama bibliographique de la presse anarchiste durant cette période, Maîtrise, Paris I, 1972, 152 p.

Lebas Jean-Michel, « Presse et édition d’expression libertaire en France (1983-1994) », Bulletin du C.I.R.A. [Marseille], n°38-39, 1996, 225 p.

Même si l’étude de Jean-Michel Lebas sort de notre cadre chronologique, elle peut pourtant nous être utile dans la mesure où elle permet de confirmer certaines des conclusions de René Bianco sur l’évolution de la presse anarchiste dans les limites de l’hexagone.

Maitron Jean, Histoire du Mouvement anarchiste en France 1880-1914, thèse pour le doctorat d’Etat, Paris, SUDEL, 1951, 744 p. réédité avec des illustrations, Paris, S.U.D.E.L., 1955, 562 p.
— Le Mouvement anarchiste en France de 1880 à nos jours, Paris, Maspero, 1975, 2 vol., dernière édition, Paris, Gallimard, coll. « Tel », n°196-197, 1992, 2 vol.
— « L’anarchisme français, l’état des travaux, bulletin anarchiste » in Le Mouvement social, n°50, janvier-mars 1965, n°56, juillet-septembre 1966, n°69, octobre-décembre 1969, n°83, avril-juin 1973, n°104, juillet-septembre 1978.

La première partie du Mouvement anarchiste en France qui va de 1880 à 1914 reprend la thèse de doctorat d’Etat de Jean Maitron soutenue à Paris en 1950. Mais c’est le deuxième tome qui nous intéresse plus particulièrement puisqu’il couvre la période de 1914 à nos jours, c’est-à-dire jusqu’en 1972 dans les dernières éditions. Ce volume contient surtout une importante bibliographie et l’index mais le répertoire des périodiques est rendu caduque par les travaux de René Bianco.

Moens De Hase M., La Presse anarchiste belge : essai bibliographique, Bruxelles, Mémoire de l’Institut d’Études Sociales de l’Etat à Bruxelles, 1980, 152 p.

Dictionnaires biographiques

Outil indispensable pour le chercheur en histoire sociale, le Dictionnaire Maitron offre une mine de renseignements utiles pour connaître la vie des militants ouvriers même si les biographies de tous les collaborateurs du Libertaire n’y figurent pas. Les Éditions ouvrières commercialisent depuis 1997 une version informatisée des volumes 1 à 44 revus et complétés du dictionnaire sous forme de cédérom. Enfin, depuis novembre 1997, un site internet vient compléter ce travail monumental. Les notices du Dictionnaire Maitron peuvent être complétées par les travaux de la revue Itinéraire. Chacun des numéros de ce périodique est consacré à un militant ainsi qu’à ses compagnons les plus proches. L’ensemble est illustré de nombreux documents et généralement accompagné d’une chronologie et d’une bibliographie. Nous avons préféré classer ces biographies sous d’autres rubriques, en fonction des figures et des thèmes abordés.

Davranche Guillaume, Dupuy Rolf, Enckell Marianne, Lenoir Hugues, Lorry Anthony, Pennetier Claude et Steiner Anne (dir.), Les Anarchistes. Dictionnaire biographique du mouvement libertaire francophone, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, 2014, 528 p.

Cet ouvrage rassemble 500 biographies de militants qui avaient parfois déjà fait l’objet d’une notice dans les autres volumes du Dictionnaire Maitron. Il est complété par une base de données de 3 200 individus consultable sur le site Maitron-en-ligne.

Maitron Jean et Pennetier Claude (dir.), Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Paris, Les Éditions ouvrières, 1964-1993, 43 volumes.

Cordillot Michel, Pennetier Claude et Risachet Jean (dir.), Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français. Biographies nouvelles, compléments aux volumes 1 à 43, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, 1997.

Pennetier Claude (dir.), Dictionnaire biographique : mouvement ouvrier, mouvement social, de 1940 à mai 1968, Ivry-sur-Seine, Les Éditions de l’Atelier, 2006-2014, 9 volumes parus à ce jour.

Dictionnaires et anthologies

Auvray Michel, Objecteurs, insoumis, déserteurs. Histoire des réfractaires en France, Paris, Stock, 1983, 439 p.

Une véritable anthologie de l’insoumission.

Biard Roland, Dictionnaire de l’extrême-gauche de 1945 à nos jours, Paris, Belfond, 1978, 412 p., index.

Rédigé par un militant anarchiste, ce dictionnaire offre un panorama des différentes organisations libertaires ou d’extrême gauche et de leur presse. L’index permet de l’utiliser pour recueillir des renseignements biographiques en attendant la publication des volumes du Dictionnaire Maitron sur cette période.

Brossat Alain, Potel Jean-Yves, Antimilitarisme et révolution. Anthologie de l’antimilitarisme révolutionnaire, U.G.E., coll. « 10/18 », Paris, 1975, 2 vol., 894 p.

Chatelet François, Duhamel Olivier, Pisier Evelyne (dir.), Dictionnaire des œuvres politiques, P.U.F., Paris, 1986, deuxième édition revue et augmentée, P.U.F., Paris, 1989, 1154 p.

Colson Daniel, Petit lexique philosophique de l’anarchisme. De Proudhon à Deleuze, éd. Le Livre de Poche, coll. « Bibilio essais », n°4315, 2001, 379 p., bibl., index.

Un outil très pratique pour le chercheur. Ce lexique fonctionne comme un dictionnaire. Chaque terme renvoit à d’autres définitions.

Day Hem, Anthologie de l’Objection de conscience et de Raison, éd. Pensée et Action, 1951.

De Waresquiel Emmanuel (dir.), Le Siècle rebelle. Dictionnaire de la contestation au XXème siècle, Paris, éd. Larousse, 1999, 672 p.

Une histoire des contestataires du monde entier dans laquelle l’épopée anarchiste tient une bonne place.

Faure Sébastien (dir.), Encyclopédie anarchiste, Paris, Librairie internationale, 1925-1934, 2893 p. en 4 vol.

Œuvre monumentale, l’Encyclopédie anarchiste constitue une sorte de photographie des différentes théories libertaires au milieu de l’entre-deux-guerres. Certains termes font l’objet de plusieurs définitions. Nous avons souvent recours aux définitions de l’Encyclopédie anarchiste afin de préciser les principes politiques et le programme social du Libertaire dans l’entre-deux-guerres.

Godin Noël, Anthologie de la subversion carabinée, nouvelle édition revue et complétée, Lausanne, éd. L’Age d’homme, 1996, 819 p.

Guérin Daniel, Ni Dieu ni maître. Anthologie historique du mouvement anarchiste, Lausanne, Éditions de Delphes, 1964, 669 p., dernière édition, Paris, La Découverte, 2012, 770 p.

Cette anthologie peut constituer une bonne introduction à la pensée libertaire même si elle ne dispense pas de lire les théoriciens anarchistes en texte intégral.

Maricourt Thierry, Histoire de la littérature libertaire en France, Paris, Albin Michel, 1990, 491 p., notes bibliographiques (68 p.), index.
— Dictionnaire des auteurs prolétariens de langue française de la révolution à nos jours, Amiens, Encrage, 1994, 253 p.

Dans son anthologie de la littérature anarchiste et dans son Dictionnaire des auteurs prolétariens l’auteur réserve une bonne place aux « compagnons de route » du Libertaire : militants, écrivains prolétariens, surréalistes, etc.

Perraudeau Michel, Dictionnaire de l’individualisme libertaire, Saint-Georges-d’Oléron, Les Éditions Libertaires, 2011, 284 p.

Histoire du mouvement anarchiste

Dubief Henri, Les Anarchistes, 1870-1940, Paris, Librairie Armand Colin, 1972, 95 p.

Harmel Claude et Sergent Alain, Histoire de l’anarchie, éd. Le Portulan, 1949, 448 p., ill., réédition, Paris, éd. Gérard Lebovici, 1984.

Le projet initial des auteurs était de donner une suite à ce premier volume. Malheureusement, nous devons nous contenter de cette chronique des débuts du mouvement anarchiste qui constituent en quelque sorte la préhistoire du Libertaire.

Kedward Roderick, Les Anarchistes, origine et formation des mouvements libertaires, Lausanne, éd. Rencontre, 1970, 128 p.

Louvet Louis, Histoire mondiale de l’anarchisme, les origines de la pensée et de l’action libertaire, Paris, Contre-courant, n° spécial, 1951. 128 p., ill.
— Découverte de l’anarchisme, Paris, Éditions du groupe Maurice Joyeux, 1996, 34 p.

Manfredonia Gaetano, L’Anarchisme en Europe, Paris, P.U.F., coll. « Que sais-je ? », n°3613, 2001, 128 p.
— Histoire mondiale de l’anarchie, Paris, éditions Textuel, Arte éditions, 2014, 288 p.

Mintz Frank, Histoire de la mouvance anarchiste (1789-2012), Paris, Éditions Noir et Rouge, 2013, 333 p.

Nettlau Max, Histoire de l’anarchie, Paris, éd. de la Tête de Feuilles, 1971, 291 p., dernière édition, Camors, Laville, coll. « Archives et documents », 2011, 313 p.

Preposiet Jean, Histoire de l’anarchisme, s.l. [Paris], Tallandier, 1993, 500 p., bibl., index.

Sergent Alain, Les Anarchistes, Paris, éd. Amiot-Dumont, 1951, 167 p.

Tarizzo Domenico, L’Anarchie. Histoire des mouvements libertaires dans le monde, Paris, Seghers, 1978, 324 p., ill., bibl., index.

Une importante chronologie qui occupe environ la moitié du volume donne de précieuses indications biographiques. L’auteur livre également de nombreux renseignements sur le mouvement libertaire italien et les débats idéologiques des années cinquante-soixante.

Thomas Bernard, Les Anarchistes, ni Dieu ni maître, Paris, éd. Tchou, 1970, 190 p.

Ulrich Paul, Histoire de l’Anarchie, Genève, éd. Famot, 1974, 2 vol.

Études portant sur « Le Libertaire »

Feuillade Annie, Le Mouvement anarchiste français et la Révolution russe de 1917 à travers « Le Libertaire », Maîtrise, Paris I, 1972, 157 p.

Garnotel-Obœuf, « Le Libertaire » quotidien, 4 décembre 1923-26 mars 1925, mémoire de maîtrise, Paris I, C.H.S., 1970, 135 p., annexes.

L’auteur donne de précieux détails techniques sur la gestion du journal. Pour les besoins de cette étude, il a interrogé quelques uns des animateurs du journal dans l’entre-deux-guerres : Nicolas Faucier, Louis Anderson et Scheck. Il n’y a pas de bibliographie mais un index et des annexes. Il présente également les reproductions de trois circulaires du journal.

Guerre d’Algérie, la mémoire courte. Des anticolonialistes des années cinquante en France autour du journal « Le Libertaire », éd. Ayda, 1995.

Joyeux Maurice, Histoire du journal de l’organisation des anarchistes : du « Libertaire » au « Monde libertaire », Antony, éd. du groupe Fresnes-Antony de la F.A., coll. « Volonté anarchiste », n°25, 1982, 36 p.

Larmand Claire, Le Congrès de Tours et les anarchistes. Etude du « Libertaire », Mémoire de l’I.E.P. d’Aix-en-Provence, 1978-79, 76 p.

Magnone Fabrice, « Le Libertaire » : organe hebdomadaire de l’Union anarchiste (4 avril 1925 - 31 août 1939), mémoire de maîtrise sous la direction de M. Ralph Schor, Nice, Université de Nice-Sophia Antipolis, 1996, 142 p.

Rebeyrol Anne, Roux-Fouillet Jean-Paul, L’Affaire Sacco-Vanzetti vue par « L’Humanité » et « Le Libertaire », mémoire de maîtrise, Université Paris I, 1971, 240 p.

Les auteurs présentent une bonne analyse des conséquences de « l’affaire » sur l’évolution de l’Union anarchiste et du Parti communiste français.

Vanacker-Frigout Françoise, Le Mouvement anarchiste vu à travers « Le Libertaire » de 1934 à 1939, Univ. Paris I, 1971, 188 p.

Généralités

Agulhon Maurice, Nouchi André et Schor Ralph, La France de 1914 à 1940, Paris, Nathan, 1993, 278 p., bibl.
— La France de 1940 à nos jours, 1988, nouvelle édition mise à jour et augmentée, Paris, Nathan, coll. « Nathan-Université », 1995, 283 p., bibl.

Dolléans Edouard, Histoire du mouvement ouvrier, tome 3 : de 1921 à nos jours, Paris, éd. Armand Colin, 1953, 421 p.

Dreyfus Michel, Histoire de la C.G.T., Bruxelles, éd. Complexe, coll. « Questions au XXe siècle », n°80, 1995, 408 p., bibl. chronologie, index.

Une histoire synthétique de la CGT qui n’oublie pas d’évoquer l’évolution des centrales syndicales nées des différentes scissions.

Droz Jacques (dir.), Histoire générale du socialisme, tome 3 : 1918-1945, Paris, P.U.F., 1977, 714 p.

« Le Front populaire » in Le Mouvement social, n°54, janvier-mars 1966.

Furet François, Le passé d’une illusion. Essai sur l’idée communiste au XXème siècle, Paris, éd. Robert Laffont, Le Livre de poche, n°14018, 1995, 824 p., index.

Gacon Stéphane, L’Amnistie et la République en France. De la Commune à la guerre d’Algérie, thèse de doctorat sous le direction de M. Michel Winock, Paris, I.E.P., 2000, 2 vol., 1418 p.
— L’Amnistie : de la Commune à la guerre d’Algérie, Seuil, 2002, 423 p.

Lefranc Georges, Histoire du Front populaire 1934-1938, Paris, éd. Payot, 1965, 554 p.
— Juin 1936, Paris, Julliard, 1966.
— Le Mouvement syndical sous la Troisième République, Paris, éd. Payot, 1967, 452 p.
— Le Front populaire, Paris, P.U.F., 1968, 554 p.

Miquel Pierre, La Troisième République, Paris, Fayard, 1989, 727 p.

Rioux Jean Pierre, La France de la Quatrième République, éd. du Seuil, coll. « Points-Histoire », La Nouvelle Histoire de la France contemporaine, tome XV : L’ardeur et la nécessité, 1944-1952 et tome XVI : L’expansion et l’impuissance, 1952-1958.

Schor Ralph, L’Opinion française et les étrangers, 1919-1939, préface de Jean-Baptiste Duroselle, Paris, Publications de la Sorbonne, 1985, 761 p.
— Crises et dictatures dans l’Europe de l’entre-deux-guerres, 1919-1939, Paris, Nathan, 1993.
— La France dans la Première Guerre mondiale, Paris, éd. Nathan, coll. « Histoire 128 », 1997, 128 p.
— Histoire de l’immigration en France de la fin du XIXème siècle à nos jours, Paris, Armand Colin, coll. « U », 1996, 347 p., ill., bibl.